Hello I Must say Goodbye...(poetry)

Hello, I Must Say Goodbye
Hello, I must say Goodbye...
Les temps sont âpres, l'automne plus gris encore et la pluie n'effacera pas mes larmes.
Les corbeaux dansent alentour et les pas sont plus lourds encore.
Ils dorment tous et la grêle est caresse.
Lutter comme respirer ne peut durer.
On ne peut combattre la Fatalité.
Et un guerrier jamais ne se soumet.
Champ de bataille Champ du desespoir Chant que tu n'entendras pas.
Revenir à la Maison, eteindre la chandelle et bruler son idéal aux feux impitoyables hurlant au tréfond de la cheminée.
Braises de mon existence qui soufflera dessus ?
L'étau se resserre et l'étang me sussure sa douce mélopée, les temps sont glorieux pour les crapauds.
Quelle herbe poussera-t-il sous mes pieds ?
Quelle pierre me recouvrira le visage ?
Quel voile Quelle voile embrassera mon visage fatigué ?
Tous ces navires coulés, ces oiseaux prisonniers.
Ce coeur sourd ces yeux clos cette âme défigurée.
Ils dorment tous et la grêle est baume.
Ils dorment tous et ma mère aussi.
Alentour rien ne bouge,

Je vis dans un cimetière.